Mindo

Forêt de Mindo

La forêt primaire, dense et verte

Notre premier week-end hors de Quito. Loin de la ville, en pleine forêt primaire. C’est pour certains la capitale mondiale de l’ornithologie (environ 500 espèces sur une petite surface). Nous espérions une grande claque, et nous avons été servi. Mindo est une petite ville (une rue principale et quelques petites  perpendiculaires) d’environ 1500 habitants. Le climat est « tropical » : au moins 30° et un taux d’humidité de 100%.

L’ambiance est agréable, tout le monde se salut en se croisant, et il n’y avait pas beaucoup de « Gringos », nous avons pu ainsi gouter à la vie de week-end équatorienne typique.

Rio Mindo

Rio Mindo

Notre hôtel était mignon, la chambre pas terrible, mais nous avons pu malgré tout profiter un maximum de ce que la nature nous offrait. Nous nous levions à 5h du mat pour être dehors à partir de 6h, à l’affût de ce que nous étions venu chercher : les oiseaux !

Il y a beaucoup d’autres activités (tyroliennes, tubling, baignade dans des cascades…) mais nous ne restions pas assez longtemps pour faire autre chose que se promener les yeux en l’air et dans les arbres. Il faut dire que nous avons « un peu » marcher : plus de 30 km en un jour et demi ! DSC02393

Nous avons pu observer un bonne trentaine d’espèces marquantes (seulement pourrait-on dire), nous ne ferons pas de fiches pour toutes et certaines ne pouvaient de toute façon pas être photographiées, car trop furtives. Mais vous pourrez tout de même voir dans « Faune et Flore » plusieurs espèces de colibris (en plus de nombreuses fleurs, des mangeoires partout en ville permettent de les observer),

Colibirs

Colibirs

ainsi que des passereaux et surtout, le gros coup de coeur, une espèce de Toucan magnifique (Araçari à bec clair), que l’on ne trouve qu’au Pérou et en Equateur (pour les gourmands une vidéo de colibri à la fin de l’article). Croiser ce genre d’oiseau est toujours un moment fort en émotion (pour ceux qui aiment cela bien entendu). Nous voulions prendre un guide pour en voir plus mais nous nous sommes mal organisés et, après avoir fait une réservation et s’être aperçu que l’on nous arnaquait, nous avons annulé au dernier moment et n’avons pu nous retourner. Nous avons chercher un taxi à 6h du matin dans la rue de la ville … déserte, bien entendu. Nous nous sommes alors rabattus sur une ferme aux papillons et ne regrettons pas, c’était magnifique et drôle !

La première fois par derrière ça surprend !

La première fois par derrière ça surprend !

IMG_0351

Si tu ne vas pas au papillon, il viendra à toi

Un bisous et tout va mieux

Un bisous et tout va mieux

 

Et nous avons pu, pour le première fois de notre vie, assister à la naissance de papillons, c’est assez impressionnant, cf la vidéo ci-après pour ceux que cela intéresse (à montrer aux enfants pour leur apprendre la nature !).

Nous sommes rentrés à Quito heureux mais épuisés, et avons enchainé avec une nuit de près de dix heures pour récupérer et attaquer notre deuxième semaine de cours !

 

3 Responses so far.

  1. papa maman bo papa bel mam dit :

    Super Mindo !
    Vous nous régalez avec ces photos magnifiques : fleurs, oiseaux, papillons.
    Nous sommes ravis de voir tout celà et voir aussi comme vous en profitez. Vous êtes rentrés de ce beau week end fatigués mais çà valait la peine de marcher 30 kms. Allez, maintenant, on retourne un peu en cours d’Espagnol.
    Plein de gros bisous à vous deux.
    Papa maman bo pap et bel mam
    buena semana y buen curso españoles ustedes dos besos

  2. Alleaume dit :

    Excellent, profitez bien :)

Leave a Reply