Désolé mais pour une fois, pas d’article rédigé. Après près de 2h de travail, un bugg incompréhensible a effacer tout le contenu que j’avais mis tant d’amour à écrire ! Du coup je n’ai pas le courage de m’y remettre. Je publie par contre quelques photos de ces derniers jours pendant lesquels nous avons beaucoup marché et, surtout, bien profité du spectacle permanent des otaries, très nombreuses et partout en ville à San Cristobal.

Héron des Galapagos

Héron des Galapagos

yellow crowned night heron

yellow crowned night heron

Deux beaux oiseaux de la famille des Hérons, dont le Hérons des Galapagos (ou Héron des laves), endémique de l’archipel. Je pense leur dédié un portfolio dans Faune et Flore dés que j’en trouve le temps !

 

 

 

Huitrier Pie

Huitrier Pie

Attention aux Iguanes !

Attention aux Iguanes !

L’huitrier Pie, croisé lors d’une marche le long d’une immense plage de sable le dernier jour à Isabella. Nous ne l’avions pas vu depuis la Norvège et l’Ecosse, autant dire que cette espèce s’acclimate bien partout ! Lors de cette balade, en direction de l’intérieur des terres, il y a également beaucoup d’Iguanes, d’où une signalisation routière bien particulière !

 

 

Into the wild :-)

Into the wild :-)

Ca décoiffe !

Ca décoiffe !

Sur le chemin, une mangrove typique de l’île dans laquelle on s’enfonce pour déboucher sur une petite plage. Par contre il faut avancé plié en deux tellement le plafond est bas !

Sur le chemin, nous avons pu bénéficier de quelques beaux panoramas d’Isabella.

 

 

Mur des larmes

Mur des larmes

L’objectif de cette balade était le Mur des Larmes. L’édifice n’a rien d’exceptionnel, à part son histoire. Construis pas 150 bagnards isolés sur l’île, l’objectif était de les occuper et de les tuer à la tâche (Pas d’eau douce, une température de près de 40° au soleil lorsque nous y étions). La devise des détenus parle d’elle même et pourrait être le nom d’un film : Les Forts pleurent, Les Faibles meurent.

 

 

 

Petite sieste en ville

Petite sieste en ville

Entre Fous et Pélican

Entre Fous et Pélican

Ensuite, direction San Cristobal, dernière étape de notre trip Galapagos. Nous n’avons pas été déçu de la promesse « l’île des otaries ». Elles sont partout, des plages à la ville. Vu que nous n’avons pas pu faire ce pour quoi nous étions venu ici à cause de mauvais conseils du guide Lonely Planet (observer les Fous à pattes rouges), nous avons passé la moitiè de notre temps (sur les 3 jours) à observer ces joyeux mammifères jouer et se disputer. Bref, un vrai gavage d’otarie ! :-)

Ha oui, il y avait aussi pas mal de Fous à Pieds Bleus, de Pélicans et de Frégates (que nous n’avons pas réussi à observer pendant une parade, pas la bonne période).

Le pacha fait la planche

Le pacha fait la planche

Endormi dans le toboggan de plage

Endormi dans le toboggan de plage

Une des criques était le territoire d’un gros mâle dominant, qui entre 2 disputes, faisait la planche en se laissant pousser par le courant.

Ici, tous les espaces disponibles sont squattés, même les tobbogans de plage !

 

 

 

Dédicace pour Nadine

Dédicace pour Nadine

On l'adopte ?

On l’adopte ?

 

Il y avait de nombreux petits, qui nous ont bien fait rire par leurs jeux, et touché par leurs attitudes et leurs pauses parfois insolites.

 

 

 

 

Coucher de soleil sur la Playa del Amor

Coucher de soleil sur la Playa del Amor

Coucher de soleil 2Et nous avons terminé notre voyage à San Cristobal par un magnifique couché de soleil à la playa del amor ! Rrrrrrr

Comments are closed.